Extrait de "20 Grandes Signatures Contemporaines"
Sélection figuratif - Editions du Chêne Vert, Paris

Par Michel DECOMBAS

Un tableau de SASSOU POURROY vous invite au voyage intérieur.

L'impression initiale, disons « décorative » ne suffit pas à expliquer son attrait, il faut entrer, aller voir de plus près qu'est ce qui peut créer cette impression étrange.

Le dessin d'abord, est rigoureux; ses éléments, en petit nombre, quelques obliques récurrentes, quelques ondes fondamentales et leurs harmoniques, s'agencent, s'ordonnent et s'accordent en compositions et arabesques équilibrées.

La palette n'est pas classique. On y rencontre plutôt des couleurs de poète : des azurs verts, des figements violets. Des taches de vin bleu et des rousseurs amères. La nuance y côtoie le primaire.

Alors on commence à soupçonner une intrépidité inattendue et surprenante. En fait, sûre de ses dons de coloriste, en se confiant simplement à ses intuitions, l'artiste s'autorise à effleurer les dissonances sans le moindre risque, là où cent autres tomberaient dans le criard et le discordant.

Mais on n'est pas au bout des surprises, et cette maîtrise singulière de la couleur, elle va l'utiliser pour nous entraîner encore plus loin dans l'intérieur de ses tableaux, dans son monde personnel.

Là où n'étaient que compositions serrées aux ambitions forcément limitées, pratiquement à plat, on voit les paysages acquérir de la profondeur et s'éclaircir, des creux se créer dans des constructions étroites, tout un monde s'ouvrir, s'alléger, s'aérer jusqu'à glisser paisiblement dans une troisième dimension étrange et harmonieuse.

Alors on s'aperçoit qu'on peut bien reconnaître des poissons bleus, des barques vertes, des ciels tropicaux et même des golfes bruns et d' incroyables Florides, tout cela n'est qu'illusion. SASSOU POURROY construit son tableau à partir d'une harmonie interne et abstraite qu'elle découvre peu à peu. C'est seulement pour nous rassurer et nous amener, sans heurt, aimablement, dans son univers personnel, qu'elle va utiliser quelques modèles connus, quelques signes de réalité, quelques personnages indices. Serions nous capables de la suivre facilement et complètement dans son abstraction, jusqu'à percevoir et sentir le vide malgré le baroque, qu'elle abandonnerait sans doute feuilles, poissons, arbres, personnages et bateaux.

Une fois le premier voyage effectué, on peut à loisir revenir en arrière, essayer de comprendre le comment, et puis repartir, recommencer.

Le monde vaste et riche de SASSOU POURROY réserve longtemps des surprises.

Home